jeudi, 21 septembre 2023

Quel type d’antimousse est recommandé pour les toitures ?

En ce qui concerne le logement, il y a deux écoles : ceux qui préfèrent vivre en appartement, et ceux qui souhaitent absolument habiter dans une maison. La présence d’un jardin, l’absence de voisins bruyants, le sentiment d’avoir un véritable chez-soi, la sensation d’espace et la beauté architecturale sont en effet des atouts non négligeables. Mais de grands avantages impliquent de grandes responsabilités. Car qui dit maison individuelle, dit entretien permanent, bricolage régulier et nombreux travaux. Parmi les éléments à entretenir de temps à autre figure la toiture qui, si l’on n’y prend pas garde, peut vite se retrouver recouverte de mousse et de champignons. Nous allons voir tout de suite comment faire face à ce problème. Mais pour une information plus complète, vous pouvez également vous rendre sur ce site que nous conseillons sans réserve.

Quel type d'antimousse est recommandé pour les toitures ?

Pourquoi utiliser un produit anti-mousse ?

Avec le temps qui passe, les toitures se recouvrent petit à petit de mousse, de champignons et de lichens. Non seulement ces indésirables ne sont guère esthétiques, mais ils peuvent en plus fragiliser la structure et engendrer des infiltrations d’eau, notamment dans le cas d’un toit en tuiles. Un anti-mousse permet d’éviter cela. Il s’agit d’un produit désherbant concocté spécialement pour les toitures, et qu’il est recommandé d’appliquer environ une fois tous les cinq à dix ans. En évitant les jours de pluie si possible, sous peine de devoir tout recommencer après chaque averse ! Notons qu’il est également possible de se passer de produit et de gratter la mousse à la main. Mais cette solution, certes écologique et économique, est beaucoup plus longue et fastidieuse que d’appliquer du produit anti-mousse sur chaque tuile.

Quel type d’antimousse est recommandé pour les toitures ? 

Plusieurs critères sont à prendre en compte lors de l’achat d’un produit anti-mousse. Tout d’abord, vous devez vous décider entre un produit à action rapide ou lente. Comme son nom l’indique, le premier agit rapidement. Mais il doit être rincé à l’aide d’un arrosage sous pression. Le second met deux à trois jours pour agir, mais ne nécessite pas de rinçage. Vous devez également vous poser la question de la dilution du produit, certains étant concentrés et d’autres non. À volume de bidon égal, les produits concentrés permettent de traiter une plus grande surface et sont plus économiques. Mais les produits vendus déjà dilués ne nécessitent aucune préparation, ce qui évite également toute erreur de dosage potentielle. Pensez aussi à vérifier si le produit a été conçu exclusivement pour les toitures ou s’il peut également fonctionner sur les murs et les terrasses, ce qui peut rendre service dans certains cas. Vous aurez également le choix entre des produits chimiques et donc toxiques (pensez aux masques et aux vêtements de protection lors de l’application), et des traitements naturels et biodégradables. Enfin, prenez garde à acheter la bonne quantité de fongicide, en fonction de la taille de votre toiture. La surface qu’il est possible de traiter varie grandement en fonction des produits, mais est clairement indiquée sur les bidons.

Dans la même catégorie